• La dyspraxie constructive concerne les activités où l'on assemble différents éléments :
    • Par exemple dans la vie courante : le bricolage, la couture, la menuiserie.
    • Ce sont également tous les jeux de construction comme les cubes, Lego®, Clippo®, Mécanos®, les puzzles....
  • La dyspraxie constructive visuo-spatiale qui associe : La dyspraxie constructive non visuo-spatiale, on peut alors aider l'enfant avec des modèles, schémas. 
    • un trouble dans l'organisation du geste.
    • un trouble du regard (avec ou sans trouble de la vision) qui se traduit par des difficultés dans l'organisation de la motricité des globes oculaires (l'enfant a du mal à explorer un espace fixe et déterminé à la recherche d'un ou plusieurs éléments, il n'arrive pas à fixer une cible déterminée, ni à suivre une cible mobile).
    • un trouble de la construction de certains composants de la spatialisation (surtout espace à 2 dimensions: la feuille, le tableau ...). 
  • La dyspraxie non-constructive qui concerne des troubles de la successivité et de la séquentialité des gestes. 
  • La dyspraxie idéatoire qui correspond à des difficultés d'utilisation et de manipulations d'objets et d'outils ; exemple : utiliser un tournevis, allumer des allumettes. 
  • La dyspraxie idéomotrice: difficultés à réaliser des gestes symboliques et des mimes en l'absence de manipulations d'objet (faire chut, mimer l'action de jouer de la trompette...) imiter les gestes réalisés par un autre.
  • La dyspraxie de l'habillage : difficultés à agencer, orienter ou disposer les vêtements lors de l'habillage (les habits sont enfilés à l'envers) pour se boutonner, utiliser une fermeture éclair, faire ses lacets...).
  • La dyspraxie orofaciale: difficultés pour réaliser des gestes simples ou complexes des organes de la phonation et du visage (langue, lèvres, mimiques) ex: siffler, souffler les bougies, faire des bulles (...), mais aussi déglutir.
  • La dysgraphie dyspraxique: difficultés pour écrire (pas d'automatisation de l'écriture liée).

Différents types de dyspraxie peuvent s'associer, mais peuvent également être associés à d'autres troubles neuropsychologiques :

  • troubles du langage écrit et oral (dysphasie, dyslexie).
  • troubles de la mémoire (mnésique).
  • troubles des fonctions exécutives : fonctions qui planifient l'exécution.
  • troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité

Une dyspraxie est un trouble spécifique du développement moteur, il y a altération du développement de la coordination motrice. Ces dysfonctionnements neuropsychologiques d'origine peu connue ne peuvent être dépistés que par un diagnostic précis.