Bébé, il aura fallu le nourrir pendant plus longtemps. Il aura tardé à utiliser une cuillère préférant manger avec les doigts. Il mange « salement », renverse sa boisson, sa nourriture est éparpillée sur la table. Nous verrons pourquoi c'est un moment difficile et fatigant car il doit coordonner plusieurs gestes, (si son champs visuel inférieur est amputé cela rajoute une difficulté) il peut également avoir des difficultés pour déglutir et préférer pour cela certains types de nourriture (passant pour un enfant au goût difficile)

 

C'est un moment difficile pour l'enfant dyspraxique car il doit à la fois :

  • se tenir assis.
  • se servir d'ustensiles : fourchettes, cuillères,
  • piquer les aliments avec précision,
  • puis porter les aliments à la bouche et répéter ces gestes un grand nombre de fois (sans que son geste ne s'automatise),
  • remplir sa cuillère,puis la porter à la bouche sans renverser,
  • apprendre à boire dans un verre.

 

Il faut veiller :

  • A ce que l'enfant soit bien assis, les pieds par terre, le dos bien calé et que la table ne soit pas trop haute.(Eviter qu'il ne soit perché sur des coussins instables !).
  • A lui donner des couverts adaptés à sa taille (tordre éventuellement le manche pour faciliter la préhension), utiliser des petites cuillères très profonde. Acheter des couverts spécialement étudiés.
  • A lui proposer encore pendant un moment, un gobelet avec un couvercle.
  • A mettre « un set de table » pour éviter que son assiette ne bouge.
  • A utiliser des assiettes creuses type "céréales" avec un rebord (plutôt que des bols trop profonds) pour éviter de renverser la nourriture .C'est plus facile de se servir que dans un bol trop profond.
  • A lui mettre un tablier en plastique type peinture pour le protéger, il sera plus tranquille.
  • A ne pas trop remplir son assiette ou son verre.
  • A l' aider à couper la viande et à éplucher les fruits.
  • A l'entrainer en lui proposant de couper des aliments « mou »: banane, poire, fromage.

 

Surtout ne pas hésiter pour à l'aider à finir surtout le soir quand il est fatigué (il préfère ne pas manger car cela lui demande trop d'efforts). Soyez tolérant s'il s'appuie sur la table, c'est qu'il en a besoin (mais expliquer lui que normalement cela ne se fait pas) Éviter de le laisser à la cantine scolaire.

0
0
0
s2sdefault