Normalement entre 12 et 24 mois, les enfants commencent à retirer leurs chaussettes, leurs chaussures, ils peuvent retirer leur manteau déboutonné, un enfant dyspraxique ne manifestera aucune envie de se déshabiller. Et il aura pendant longtemps besoin d'être assisté dans les tâches d'habillage et de déshabillage. Nous verrons d'où proviennent ses difficultés et ce que nous pouvons faire pour l'aider...

 

Quelles sont ses difficultés ?

  • Il n'arrive pas à orienter ses habits : tout se retrouve enfilé «devant derrière».
  • Il n'arrive pas à enfiler ses habits : Quand il passe un habit au-dessus de sa tête, il se retrouve désorienté et ne perçoit pas comment se place son corps dans l'espace.
  • Il ne peut négocier les fermetures Éclair, les boutons, les chaussures , les lacets, les gants, les habits un peu serrés.(problème de motricité fine).
  • Il n'arrive pas à respecter l'ordre dans lequel il doit enfiler ses habits.ex: il va oublier son slip.
  • Il ne se débrouillera pas pour choisir ses habits dans son placard.

L'enfant dyspraxique a à la fois un problème au niveau :

  • De l'orientation des habits par rapport à son corps : problème d'ordre spatial.
  • De gestion de gestes complexes.
  • De la séquence d'habillage.
  • Au niveau de la motricité fine (peu développée).

On peut l'aider en lui proposant différents astuces pour pallier à son manque de précision, d'adresse, pour trouver comment placer ses vêtements par rapport à son corps..... et aussi en le poussant à exercer sa motricité fine.

Surtout si vous êtes pressés, laissez-le se débrouiller avec les habits facile à mettre, mais aidez- le à enfiler le reste de ses habits.

Astuces pour faciliter l'habillage ou le déshabillage:

  • L'enfant doit être bien stable, mieux vaut s'asseoir par terre pour enfiler chaussettes, slip et pantalon ou pour les enlever.
  • Choisir des habits avec des signes distinctifs sur le devant pour faciliter le repérage :
    • slips avec un petit motif uniquement sur le devant par exemple avec un personnage de dessin animé.
    • tee-shirt, sweat-shirt et pull avec des logos devant, des cols en v ou avec des petits zips.
  • faciliter l'habillage en évitant boutons, fermetures éclairs, ceintures, bretelles : choisir des pantalons avec des cordons, des élastiques autour de la taille ou des scratch.
  • Commenter à l'oral la manière d'enfiler les vêtements ainsi que les différents étapes à suivre :
    • Exemple: pour le pantalon : je le pose devant moi, je vois le cordon du pantalon «il regarde vers le plafond» j'enfile une jambe dans un trou et l'autre dans l'autre trou et je tire.
    • Exemple : pour un pull : je le pose devant moi, le motif est caché, je passe les 2 bras à l'intérieur dans les trous des manches et je le fais glisser sur ma tête.
    • Pour l'enlever, je fais passer un bras en tirant sur la manche et après j'enlève le reste.

Surtout ne le stressez pas, vous devez choisir un moment où vous n'êtes pas pressés.

Pour continuer d'autres astuces pour négocier les boutons, les fermetures éclairs, les chaussures, les gants, les chaussettes....

Les boutons:

  • Il va avoir du mal à se boutonner et à se déboutonner : il ne voit pas ce qu'il fait, il a des problèmes de motricité fine.
  • Il peut s'entraîner sur un coussin exercice.
  • On peut choisir un vêtement avec des gros boutons facile à manipuler (ex : pyjama chez :"Du pareil au même").

Les fermetures Éclair :

  • Il a du mal à saisir et tenir le petit morceau de la fermeture éclair.
  • Il n'arrive pas à enclencher le système puis à tirer. Surtout qu'il ne voit pas bien ce qu'il fait.
  • On peut accrocher un cercle en métal (par ex : pour les clés) pour que la fermeture soit plus facile à saisir et à manipuler.
  • Il peut s'entraîner sur un coussin exercice, ou en mettant son vêtement par terre.

Les chaussures :

  • Il n'arrive pas à enfiler ses chaussures.
  • Il se trompe systématiquement de côté, et n'arrive pas à les attacher.
  • Il ne comprend pas comment placer les lacets, quelle séquence suivre, il n'a pas l'habilité nécessaire pour tenir la boucle pendant qu'il manipule l'autre lacet.
  • Préférer les chaussures à velcro ou à élastique (mais il me semble qu'elles maintiennent moins bien les pieds).
  • Peindre la semelle de ses chaussures pour qu'il les distingue, choisir des chaussures avec des signe pour reconnaître la droite de la gauche,
  • Dessiner sur un petit tapis, la forme des chaussures pour qu'il puisse placer les chaussures.
  • Lui dire de poser les chaussures devant lui, « les langues des scratchs doivent se toucher ».
  • Pour l'entraîner à nouer ses lacets : Utiliser des lacets de couleurs différentes attachés ensemble pour l'aider à percevoir où positionner les lacets pendant l'apprentissage.
  • S'entraîner sur une chaussure « exercice »avant de le faire sur soi- même.

Les gants :

  • Enfiler des gants peut se révéler très difficile pour un enfant dyspraxique car il ne perçoit pas bien ses doigts et a du mal à les placer dans le gant.
  • Préférer des mitaines avec des petits capuchons que l'on place sur le bout des doigts une fois les mitaines enfilées.
  • Le faire jouer avec des marionnettes à doigt pour l'obliger à bouger et mieux percevoir ses doigts.
  • Faire la fourmi ou l'araignée avec les doigts (faire des comptines avec jeux de doigt).

Les chaussettes :

  • Lui acheter des chaussettes une taille plus grande.
  • Lui montrer comment faire "une petite maison" pour mettre le bout du pied.
  • Au début, l'aider à mettre le début de la chaussette à lui d'enfiler le reste.

Pour qu'il trouve ses affaires facilement :

  • Ranger ses affaires dans un placard ou des tiroirs faciles d'accès : on peut coller des photos sur l'emplacement pour l'aider à retrouver ses affaires.
  • On peut ranger ses affaires dans les tiroirs selon l'ordre dans lequel on les enfile.
  • On peut choisir avec lui les affaires pour le lendemain et les ranger dans le bon ordre sur une chaise.
  • Prévoir un sac à pyjama pour qu'il prenne l'habitude d'y ranger son pyjama et de le retrouver facilement.
  • Coudre une étiquette de couleur sur son habit pour l'aider à le retrouver, marquer ses habits avec son nom.

Toujours faire attention quand il s'habille ou se déshabille qu'il ne soit pas préoccupé par un jeu et faîtes lui poser le jouet qu'il serre dans la main !

Ne lui parler pas en même temps ! et ne le laissez pas parler d'autre chose .....