Le mot du CA

Dyspraxique Mais Fantastique (DMF) est une association nationale régie par la loi de 1901, créée par Francoise Cailloux en 2003, qui a pour objectif de rassembler petits et grands dyspraxiques, leurs familles et leurs amis dans le but de mieux faire connaître, reconnaître ce handicap. 

La dyspraxie est un trouble développemental dont les signes sont trop souvent banalisés et mis à tort sur le compte d'un manque d'intérêt ou d'un retard intellectuel. Encore trop souvent méconnue et invisible,appelée aussi "syndrome de l'enfant maladroit", elle toucherait, selon la Haute Autorité de Santé Publique entre 5 à 7 % des enfants entre 6 et 11 ans. 

Elle consiste en une altération de la coordination, de l'automatisation et de la planification des gestes volontaires.

Ce site vous apportera, nous l'esperons des informations, des éclaircissements et quelques aides concrètes pour vous permettre de mieux connaitre les enfants dyspraxiques, comprendre leurs besoins et les accompagner à l'école comme à la maison. 

Convaincus que c'est en mutualisant nos énergies, nos compétences et nos expériences que nous parviendrons à faire reconnaitre la dyspraxie comme un handicap à part entière, nous espérons que vous trouverez, ici, les renseignements recherchés.

Nous restons à votre disposition et c'est avec plaisir que nous vous accueillerons parmi nous. 

Le CA de DMF

 JANVIER

  • Rencontre avec syndicats d'ergothérapeutes 
  • Questionnaires adultes

FÉVRIER

  • 25 Février : Formation MDPH à Nîmes (ouverte à tous)
  • 26 Février: Rencontre annuelle des référents départementaux 

JANVIER

  • Assemblée Générale Extraordinaire à Lyon
  • Assemblée des Présidents à Lyon
  • Vente de clefs USB, remplies de pleins d'infos importantes pour vous aider (10€)  
  • Mise en place d'une assistance juridique gratuite pour les adhérents

La Fédération Dyspraxique Mais Fantastique s'est à nouveau mobilisée pour faire remonter les difficultés des familles adhérentes. 

En effet, en collaboration avec Tous les Dys de France, la fédération a saisi le Défenseur des Droits concernant la discrimination quotidienne subie par les personnes « dys ».

Nous avons étayé notre dossier avec des cas de familles qui ont bien voulu nous faire part de leurs témoignages et nous les en remercions.

 image004

Depuis 2003, l’association Dyspraxique Mais Fantastique se bat quotidiennement pour aider les enfants et adultes atteints de dyspraxie et des troubles associés, ainsi que leurs familles.

Cette année encore, grâce à tous ses bénévoles, notre association a multiplié les actions pour faire connaître, auprès de tous, ce handicap invisible qui compromet l’intégration scolaire et professionnelle.

logoDMFNoel C'est bientôt Noël ! Aidez-nous en achetant vos cadeaux dans notre boutique Amazon. Cela ne vous coûtera rien de plus et cela nous permettra de financer de nouvelles actions nationales ou régionales en 2017.

FMDF a conclu un nouveau partenariat avec A-QUI-S :

logo a qui s

  • parce que les enfants perdent leurs affaires ou ne savent pas les reconnaître.
  • parce que les écoles, crèches, colonies, centres aérés, club de sports... demandent aux parents de marquer les vêtements et affaires de leur enfant à leur nom.
  • parce qu'actuellement il n'existe pas de moyen fiable et rapide (quelles sont celles qui ont encore le temps de coudre des étiquettes ?) de répondre à cette demande.
  • parce que les enfants ont bien plus que des vêtements à marquer : chaussures, affaires de sport, fournitures scolaires, jouets...  
  • A-QUI-S a  conçu et développé des étiquettes thermocollantes à partir de matériaux nouveaux, qui se fixent rapidement, simplement et efficacement sur le textile (y compris le nylon et la laine !) et des autocollants pour marquer tout ce qui n'est pas textile.

Vous pouvez choisir la forme, couleur, écriture et dessin pour créer une étiquette qui vous ressemble.

En commandant sur le site : https://www.a-qui-s.fr/boutique/tous-nos-produits par l'intermédiaire de FDMF, vous bénéficiez de réductions !

Tout le monde peut commander en référence à l'association, soit par le site en en indiquant le code de l’association :  LAC1057 ou en notant  FDMF - 06 sur les bons de commande papier. 

TouchePasAMonPPS

Signez la pétition sur change.org!

Dans votre réponse en date du 21 Janvier 2016, au Sénateur Jean-Claude Leroy qui vous alertait sur la situation des enfants atteints de dyspraxie et des familles, qui chaque année doivent recommencer leur parcours du combattant pour obtenir les aides nécessaires, (Question 16196) , vous répondez, entre autres :

« Le jeune atteint de dyspraxie peut, dès lors qu'il présente un taux d'incapacité supérieur à 50 %, sur décision de la CDAPH, bénéficier d'un plan personnalisé de compensation, qui comprend notamment un volet lié à son parcours de scolarisation, le projet personnalisé de scolarisation (PPS). Les prestations et orientations sont décidées par la CDAPH, en fonction de critères spécifiques à chaque prestation et sur la base du projet de la personne, de l'évaluation conduite par l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH et de ce plan personnalisé de compensation ».

De même, vous affirmez :

« Enfin, il convient de rappeler que les troubles « dys » ne relèvent pas systématiquement d'une prise en compte dans le cadre d'un plan personnalisé de compensation défini par la CDAPH. Les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent en effet bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé, après avis du médecin de l'éducation nationale qui définit les mesures pédagogiques permettant à l'élève de suivre les enseignements prévus au programme correspondant au cycle dans lequel il est scolarisé ».

La loi de l’exception handicap au droit d’auteur a été acceptée le 1er Mars au sénat. Elle est maintenant en seconde lecture à l’assemblée nationale : http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl15-015.html  (Article 11)

A priori, l’article concernant les bénéficiaires de l’exception handicap au droit d’auteur n’a pas posé de problème particulier. Il n’y a eu aucune modification.

Par ailleurs, le Cartable Fantastique est officiellement agréé pour transmettre des manuels adaptés. L’arrêté est consultable ici.

Merci à la CNSA de nous avoir accueilli lors des journées nationales des coordonateurs MDPH, les 28 et 29 janvier 2016, pour présenter la dyspraxie.

Nous avons décidé d’élargir notre champ d’intervention et nos actions en faveur non seulement des enfants dyspraxiques mais aussi de toutes les personnes atteintes de troubles DYS et troubles associés. Ce changement avait déjà été initié l’année dernière mais nous passons à la vitesse supérieure !

Pour cela nous avons co-fondé le collectif national TOUS LES DYS DE FRANCE avec d’autres associations nationales qui se battent aussi pour les troubles DYS, telles que Dyslexiques de France par exemple.

Pour pouvoir être mieux armés à réagir contre les dérives du PAP et du GEVASCO notamment, pour être partie prenante au niveau national, nous avons postulé au Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées.

Nous avons donc rencontré le secrétaire interministériel du Handicap à Paris la semaine dernière et nous nous sommes faits porte-parole de la cause des DYS.

Nous avons également rencontré les professionnels de la Caisse Nationale de la Solidarité pour l’autonomie  et cela a été fructueux :

  • Nous présenterons cette année la dyspraxie et les troubles DYS pendant les journées nationales organisées par la CNSA pour les professionnels des MDPH.

Bien sûr, votre association DMF reste toujours à vos côtés !  

Les référents départementaux peuvent changer mais votre association DMF est toujours là, depuis 2003, pour vous soutenir localement quoiqu’il arrive

La défense des personnes DYS et de leurs familles reste notre préoccupation quotidienne !