Cher(e)s adhérent(e)s, 
 
La CNSA, mise en place en mai 2005 est chargée de garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire et pour l’ensemble des handicaps, assurer une mission d’information et d’animation de réseau, d’assurer un rôle d’expertise et de recherche sur les questions liées à l’accès à l’autonomie, quels que soient l’âge et l’origine du handicap.
Elle dispose pour cela d’un budget de plus de 22 milliards d’euros.
 
Nous avions déjà alerté la CNSA sur la situation alarmante des DYS,  au début de l’année 2013.
La réponse de Madame Bernadette Moreau, Directrice de la compensation, datée du 2 Mai 2013 (référencée JMLlOSP - n°  3/7 30/1/2013) était pourtant prometteuse :
«[Cette évolution s'inscrit dans un chantier de plus grande ampleur, piloté par Ie ministère de l'éducation nationale au titre de la modernisation de  I‘action publique, auquel la CNSA est associée et qui donnera lieu d'ici l'été à un vaste plan d'action portant sur la scolarisation des élèves handicapés. L'utilisation du GEVA-sco et la production du PPS par les équipes pluridisciplinaires seront des éléments importants de ce plan d'action]».
 
Pourtant, le constat reste toujours aussi alarmant et les difficultés s’aggravent !
 
Nous avons donc décidé lors de notre dernière Assemblée Générale à Marseille, en 2015, d’alerter une nouvelle fois la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie.
 
Vous trouverez le courrier envoyé par LRAR en pièce jointe.
 
Nous ne manquerons pas de vous tenir informé(e)s des suites données à cette affaire et restons à votre disposition pour toute information complémentaire.
 
Dyspraxiquement vôtre,
 
Le CA FDMF
LOGO site