La suppression du droit à l’instruction en famille, annoncée lors de l’allocution de notre président de la République Monsieur Emmanuel Macron dans le cadre du futur projet de loi relatif aux “séparatismes”, plonge les familles concernées dans un profond désarroi et dans un sentiment d’abandon. Les raisons de l’instruction en famille sont aussi multiples que le nombre de familles qui la compose. Un but commun les rassemble toutes : le bien-être de l’enfant.

En particulier, l'instruction en famille doit rester une option pour les enfants atteints de dyspraxie et troubles associés (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysgraphie, dysphasie, TDA/H). C'est pourquoi la Fédération Dyspraxique Mais Fantastique s'associe aux Associations et Collectifs de parents d’enfants instruits en famille et soutient la pétition "POUR LE MAINTIEN DES DROITS À L’INSTRUCTION EN FAMILLE" publiée sur le site MesOpinions.

PetitionIEF

0
0
0
s2smodern