Suite à la réponse faite au sénateur Jean-Claude Leroy par le ministère de la santé, qui semblait remettre en cause les droits des enfants « dys » à un Projet Personnalisé de Scolarisation, le Cartable Fantastique a interpelé le ministère de l’éducation nationale et le ministère de la santé en leur rappelant deux points essentiels... Lire l'article complet sur le site du Cartable Fantastisque.

0
0
0
s2smodern